La commune de Châtelet (Hainaut) a décidé de suspendre le contrôle des chômeurs en raison de la crise qui sévit actuellement, rapporte jeudi les journaux du groupe Sud-presse. "En période de crise, il n'y pas de boulot. Pourquoi obliger le chômeur à en chercher? ", justifie l'échevin PS de l'Emploi, Michel Mathy, après l'adoption lundi soir d'une motion en ce sens du conseil communal.

"J'espère que d'autres communes nous suivront. Contrôler le chômeur, c'est une mesure dépassée, injuste et asociale, qui ne correspond plus à la réalité actuelle. Aujourd'hui, elle sert davantage à exclure le chômeur plutôt qu'à l'encadrer", ajoute-t-il. Interrogée, la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet (cdH), juge cette attitude "contre-productive". "L'accompagnement des chômeurs a été mis sur pied pour aider les demandeurs d'emploi. Il ne vise pas à les sanctionner...", a-t-elle précisé.