Le tribunal d'arbitrage de Moscou a prononcé mardi la liquidation de Ioukos, ex-numéro un du pétrole russe, jugeant le groupe insolvable après une série de redressements fiscaux. La Cour "reconnaît la cessation de paiements et lance une procédure de liquidation judiciaire", a déclaré le juge Pavel Markov.

Le juge a précisé que la procédure de liquidation devait durer un an, et a nommé Edouard Rebgoun, actuel administrateur judiciaire de la compagnie, liquidateur du groupe.

Le 25 juillet, les créanciers du groupe, essentiellement le fisc russe, avaient déjà voté à une majorité écrasante contre le plan de sauvetage présenté par la direction, et pour la mise en liquidation de la compagnie.

L'administrateur judiciaire, avait alors jugé que la valeur des actifs du groupe étant inférieure à ses dettes de plus de 18 milliards de dollars, Ioukos était de facto en cessation de paiements, ce que conteste la direction du groupe.