L’iPad est arrivé en Belgique. On l’a sans doute assez répété, mais il s’agit réellement d’une lame de fond, une tendance. Et il y a aura bientôt sur notre marché une foule d’engins du même type offrant des services identiques. Les versions Wi-Fi de cette machine permettent un usage aisé et rapide sur les réseaux ouverts ou ceux dont on connaît le mot de passe.

A la maison, c’est parfait : on peut naviguer sur Internet, recevoir son courrier électronique, etc. Mais dès que l’on utilise l’iPad - ce sera pareil avec ses pairs - en déplacement, c’est la version 3G qui s’impose, celle qui permet d’accéder aux réseaux de données des opérateurs.

Les principaux opérateurs télécoms présents sur ce créneau ont évidemment rapidement établi un plan de bataille en proposant des micro-sim - des cartes d’accès GSM, plus petites (on peut aussi découper les cartes normales, ça marche) - limitées aux transferts de données. Pourquoi des cartes spéciales ? D’abord parce que ces engins ultra-portables exigent des cartes plus petites pour des raisons d’espace limité, mais surtout parce qu’il n’est pas question ici de fournir des cartes permettant aux petits malins de téléphoner pour pas cher. Notez que ces cartes ne bloquent pas le trafic Skype, notamment, et le trafic "voice over IP" en général.

On a donc des cartes sim à portée limitée. Et ça fonctionne bien, en tout cas pour l’offre Mobistar que nous avons pu tester. On passe du Wi-Fi au réseau 3G ou Edge sans le remarquer. On peut donc surfer à l’aise, même en voiture (à la place du passager, bien sûr), ou utiliser l’iPad comme un GPS à écran géant Utile ? Une avocate nous a confié sa décision d’acheter l’iPad pour travailler léger lors des longues attentes dans les couloirs des tribunaux.

Et qu’est-ce que ça coûte cette petite folie ? Et surtout, comment choisir ? Pour la facilité, nous avons testé le module comparatif disponible sur le site www.astel.be. Les rédacteurs actifs sur ce site très pointu sur l’actualité smartphone ont aussi rédigé une synthèse des offres actuelles émanant de Proximus et de Mobistar. Il y en a peu à ce jour. Une synthèse de la synthèse ? Proximus propose un accès mensuel pour 24,99 euros jusqu’à 1,5 GB (giga). Une fois ce volume franchi, la vitesse d’accès est réduite. Mobistar propose deux prix : 15 et 25 euros, pour des accès limités respectivement à 750 MB et 1,5 GB. Au-delà du volume, on paie 0,10 euro par MB supplémentaire, sauf si on a eu soin d’acheter du volume en prévision de ce coup dur.

Un budget apparemment limité, mais pour des possibilités qui le sont aussi. A en croire la presse spécialisée (Data News), ces deux offres sont parmi les plus chères au monde ! Une étude américaine les situe à ce niveau et permet de noter que l’utilisation d’un iPad en Belgique coûte pratiquement deux fois plus cher qu’aux Etats-Unis.