Plus que cinquante fois dormir pour les amateurs de (belles) voitures. C'est en effet le 12 janvier que s'ouvrira le Salon Auto-Moto de Bruxelles organisé par la Febiac, la fédération belge de l'automobile et du cycle. Cet événement, qui en est déjà à sa 84e édition et qui se déroule tous les deux ans au Heysel, draine de plus en plus de monde. En janvier 2004, le salon avait accueilli 731114 personnes contre 702375 en 2002. Pour l'édition 2006, les organisateurs tablent sur quelque 750000 visiteurs.

C'est que le Salon de l'Auto, qui se déroulera jusqu'au dimanche 22 janvier, sera encore une fois l'événement économique majeur de ce début d'année Belgique. Et pour les consommateurs qui s'apprêtent à changer de véhicule, révèle une récente enquête réalisée par Wegener DM et Bekx&x, cette manifestation demeure l'une des principales sources d'informations avant l'achat.

Toutes les marques d'auto et de moto en vue seront présentes au Heysel. Plusieurs d'entre elles en profiteront pour présenter, en première mondiale ou européenne, quelques-unes de leurs nouveautés au grand public. «Il y aura aussi une petite dizaine de prototypes ou voitures du futur jamais vues à d'autres salons», promettent les organisateurs dont l'ambition est de faire du Salon de l'Auto de Bruxelles «un salon européen de référence» au même titre que ceux de Genève, Francfort et Paris.

Parmi les nouveautés pratiques de cette 84e édition, citons d'abord le double tarif: le prix de la carte d'entrée a été fixé à 12 € (6 € pour les enfants de 6 à 12 ans) mais après 16 heures, le tarif sera ramené à 8 €. «Ce double tarif garantit un meilleur étalement des visites, un plus grand confort et une meilleure mobilité autour du Heysel», précise Benoît Morrenne, le «Monsieur Salon» de la Febiac. Dans ce sens, trois nocturnes (jusqu'à 22h) sont également prévues.

Côté attractions, on épinglera l'exposition «Tintin et les autos», qui mettra à l'honneur les voitures et les motos d'exception repérées dans les albums d'Hergé. Les biocarburants, sujet d'actualité avec la flambée des prix pétroliers, seront aussi mis en avant, avec en prime un champ de colza en fleurs.

Plus d'infos: www.salonauto.be

© La Libre Belgique 2005