En faisant de Brussels Airport son hub européen, la compagnie aérienne indienne Jet Airways va y attirer un million de passagers supplémentaires par an, a annoncé mercredi le Premier ministre Guy Verhofstadt, à l'occasion de la signature du "memorandum of understanding" par la société indienne et la compagnie belge Brussels Airlines avec qui elle va collaborer.

A terme, 10 vols quotidiens relieront les Etats-Unis, le Canada et l'Inde via Bruxelles. Ce partenariat avait été initié par le Premier ministre lui-même, lors de son voyage en Inde à la fin de l'année dernière.

"Dès ce mercredi, Bruxelles devient le hub européen de Jet Airways", a souligné Guy Verhofstadt en rappelant par ailleurs qu'en 2006, l'Inde avait investi plus d'un milliard de dollars en Belgique.

Concrètement, dès le mois d'août, 4 vols aller-retour relieront Bombay à New York et Delhi à Toronto, le tout via Bruxelles. Par la suite, Jet Airways entend desservir 3 destinations supplémentaires en Inde (Bangalore, Ahmedabad et Chennai) et 3 aux Etats-Unis (Los Angeles, Chicago et New York-JFK).

Au total, 10 vols seront alors organisés, ce qui signifie "3.200 passagers supplémentaires par jour, ou 1 million par an, pour l'aéroport de Bruxelles", a encore précisé le Premier ministre.

Il s'agit par ailleurs de la plus importante collaboration mise en place depuis le lancement de Brussels Airlines, a-t-on précisé du côté de celle-ci. "L'une de nos priorités, c'est le développement de nos vols long-courrier", a expliqué Philippe Vander Putten, l'administrateur délégué de la compagnie belge. "L'Inde était le lien manquant à notre réseau", a-t-il ajouté.

Avec les 55 destinations qu'elle propose, Jet Airways est la plus grande compagnie aérienne privée indienne. D'ici 2009, elle souhaite que ses vols internationaux représentent 50 pc de son chiffre d'affaires (contre 22 pc actuellement).