La banque américaine JPMorgan Chase a dégagé un bénéfice net de 9,4 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 4% sur un an, tandis que son chiffre d'affaires est resté quasiment stable à 29,1 milliards de dollars.

Les recettes générées par les activités de prêts aux particuliers et aux entreprises, ont néanmoins baissé de 9%.

JPMorgan Chase, qui avait mis de côté plus de 10 milliards de dollars au précédent trimestre pour couvrir les futurs défauts de paiements de ses clients, n'a cette fois-ci provisionné que 611 millions. Ceci suggère que la première banque américaine par actifs n'anticipe pas une cascade d'impayés supplémentaires, en dépit d'un ralentissement marqué de l'économie américaine handicapée par la pandémie de Covid-19.