Entreprises & Start-up

Trader fou, être fragile, génie informatique, bouc-émissaire... Jérôme Kerviel collectionne les étiquettes depuis que son nom résonne haut et fort pour masquer les 5 milliards d'euros qui ne trébuche ni ne sonne plus dans la bourse de la Société Générale. L'écho de sa destinée n'a pas été sans émouvoir la Toile qui en frétille largement de forum en parodies en passant par d'invraisemblables sites de soutien. Tour d'horizon de la Kervielmania.

Les piqués de Facebook pourront contempler les différents profils originaux voire très originaux de Kerviel ou adhèrer aux dizaines de groupes "anti" ou "pro".

Les internautes à la veine didactique sont invités à contribuer au portrait que la nouvelle star qui a germé sur Wikipedia.
Kerviel sur Wikipédia

Pour les plus sérieux, on notera le forum de soutien au jeune trader et le blog qui a été lancé récemment.
Le forum pro Kerviel Le blog Sauvez Kerviel

Un curieux site "officiel" de Jérôme Kerviel abrite des liens pour adopter un style de vie propre au bénéficiaire de 5 milliards d'euros, un adresse mail où les malheureux traders sous pression peuvent s'épancher (car "Jérôme les comprend"), des paris sur l'acteur qui pourrait l'incarner dans un éventuel film, etc.
Le site "officiel"

Vous, banquiers "up to date", ne ratez pas l'occasion de créer la sensation au bureau. Arborez fièrement votre T-shirt "Jérôme Kerviel is a hero"!
Trendy trader

Son destin était tout tracé dès ses jeunes années...

C'est pas si difficile de se procurer 5 milliards d'euros.

Si on rit jaune pour l'instant à la Société Générale, il fut un temps où l'on dansait.
La Société générale à l'époque où on y dansait

Un improbable match Nick Leeson, le trader britannique qui avait fait couler la vénérable banque Barings, et Jérôme Kerviel sous les traits de Sweeney Todd.