L'exploitant de cinémas Kinepolis a reçu mardi le trophée d'"Entreprise de l'année" (flamande), un prix organisé par le bureau de consultance EY en collaboration avec BNP Paribas Fortis et De Tijd. 

Le CEO de Kinepolis Eddy Duquenne a reçu le trophée des mains du roi Philippe. Kinepolis succède à Ardo, le lauréat 2018. Un jury professionnel composé de représentants d'entreprises belges majeures et du monde académique a choisi Kinepolis parmi les autres finalistes qui étaient: la firme RH limbourgeoise Actief, la société familiale anversoise Aertssen et la chaîne de magasins de chaussures Torfs.

Durant cette cérémonie qui se déroulait au Heysel à Bruxelles, le "Prix du gouvernement flamand pour la Scale-up de l'année 2019" a été octroyé à la firme louvaniste Guardsquare, fondée par Heidi Rakels et Roel Caers, et acteur mondial dans le développement de la technologie de sécurisation pour les applications mobiles.

Lundi, la société de services informatiques EASI de Nivelles a remporté le trophée francophone d'"Entreprise de l'année". La société a succédé à Easyfairs, qui l'avait emporté l'année dernière. Dufour (Marquain), John Cockerill (Seraing) et Trendy foods (Petit-Rechain) concourraient également pour cette prestigieuse distinction. La scale-up néolouvaniste CluePoints a, quant à elle, reçu le prix de la "Scale-up de l'Année" 2019.