La start up Eligo Bioscience a été créée en 2014 au sein de l'Institut pasteur. Selon France-Inter, son fondateur, Xavier Duportet (33 ans), ambitionne de débarrasser pour de bon les adolescents des tracas liés à l'acné.

Sans rentrer dans les détails scientifiques, la start-up souhaite utiliser la méthode CRISPR. En très simplifié, cette méthode révolutionnaire, c'est comme des ciseaux génétiques qui permettent de supprimer, modifier ou remplacer un gène au sein d’une cellule. Sa découverte par Emmanuelle Charpentier et Jennifer A. Doudna a été récompensée par le Nobel de chimie 2020.

Xavier Duportet est parvenu à convaincre la multinationale britannique de la pharmacie GlaxoSmithKline (GSK), réputée pour ses médicaments Augmentin, Clamoxyl, Ventoline, de signer "un accord de recherche et développement d’une valeur potentielle de 224 millions de dollars en frais de licences et versements d’étapes", précise L'Obs. GSK, c'est un des dix premiers groupes pharmaceutiques mondiaux. Ce pactole de plusieurs millions ne comprend pas les redevances sur les ventes du médicament, s'il voit le jour.