Le groupe D'Ieteren, qui comprend notamment l'importateur Volkswagen D'Ieteren Automotive, s'attend à ce que le bénéfice de l'année 2021 complète soit "au moins 45 %" plus élevé que l'année dernière. L'action a démarré en hausse de plus de 10 % à la bourse de Bruxelles. D'Ieteren a déclaré des ventes de 1,99 milliard d'euros au premier trimestre, soit une hausse de 7,8 % par rapport à l'année précédente.

La filiale de verre automobile Belron (avec la marque Carglass) a réalisé une meilleure performance de 9,5 %, l'importateur Volkswagen D'Ieteren Automotive a vu ses ventes augmenter de 6,1 %. Seul le fabricant italien d'ordinateurs portables Moleskine, qui fait partie du groupe D'Ieteren, a vu ses ventes diminuer (-4,7 %).

© IPM Graphics

Toutefois, Moleskine est loin d'être assez fort pour effacer les bonnes perspectives de Belron et de D'Ieteren. Pour l'ensemble de l'année, le groupe s'attend donc à ce que le bénéfice consolidé ajusté avant impôts, part du groupe, soit au moins 45 % plus élevé que l'année dernière. Jusqu'à présent, elle s'attendait à une augmentation d'au moins 25 %.

L'année dernière, ce bénéfice s'est élevé à 332,7 millions d'euros.

Les investisseurs ont réagi avec enthousiasme à cette annonce. L'action a commencé la journée de négociation avec un profit de plus de 10 %. A 10h15, D'Ieteren était en hausse de 8,7 % à un peu moins de 100 euros par action.