Si la pandémie du Covid-19 a été la source de nombreux écueils pour le monde de entrepreneuriat , elle a aussi poussé ses acteurs à faire preuve d'inventivité et d'innovation pour poursuivre leurs activités.

Et l'asbl 100 000 entrepreneurs Belgique n'a pas fait exception à la règle. Lancée en 2013, l'association "organise des témoignages d’entrepreneur(e)s bénévoles dans les classes de l’enseignement secondaire et supérieur en région wallonne et bruxelloise. L’Asbl est également présente dans différentes manifestations comme des forums d’orientation qui permettent de réunir 50 à 100 jeunes autour de 10 à 20 entrepreneurs qui vont se rencontrer sous forme de speed dating".

100K.DIGITAL

Mais l'annulation des salons, des cours en présentiel et des événements de promotion habituels a obligé 100 000 entrepreneurs Belgique à faire à son tour peau neuve. "Cette crise a été l’occasion de se réinventer face à de nouveaux besoins. Parmi les qualités indispensables d’un.e entrepreneur.e, on retrouve la détermination de trouver des solutions, l’adaptation aux changements du marché, aux situations inattendues. L’ASBL souhaite aider les jeunes à réfléchir, à imaginer et à persévérer dans un futur proche, en sachant qu’être entrepreneur.e est une garantie d’emploi", indique l'association.

Lancée en mars, 100K.DIGITAL a déjà accueilli plus d'une cinquantaine de rencontres entre entrepreneurs et étudiants. © 100 000 Entrepreneurs BE

C'est dans cette optique que la plateforme 100K.DIGITAL a vu le jour. Outre l'instauration des rencontres à distance, "l’Asbl organise des témoignages d’entrepreneurs actifs dans le secteur du numérique afin de sensibiliser les jeunes à l’importance des compétences numériques qui lui sont liées."

Ces adaptations ont permis de maintenir les rencontres et de toucher plus de 8 000 jeunes sur la période 2019-2020, "et 36 288 depuis la création en 2013".

Entreprendre, un état d'esprit

Pour l'Asbl, il est capital de maintenir le lien avec les étudiants et de continuer d'aller à leur rencontre. "Le rapprochement entre l’école et l’entreprise est essentiel pour transmettre le goût d’entreprendre aux jeunes. C’est une question d’état d’esprit. Il faut un changement de mentalité pour faire sauter les tabous : la nouvelle génération doit s’emparer de la liberté d’entreprendre. [...] Instruire cette compétence chez les jeunes nécessite des synergies avec le monde de l’entreprise, l’acteur au centre du marché de l’emploi. Partager le goût d’entreprendre est la mission que s’est fixée l’ASBL 100 000 entrepreneurs Belgique par des contacts entre entrepreneurs et écoles."

Dans le respect des mesures sanitaires, les rencontres en présentiel ont pu reprendre. © 100 000 Entrepreneurs BE

Pour attendre ses objectifs, 100 000 entrepreneurs Belgique peut désormais compter sur un renfort de choix en la personne d'Olivier de Wasseige. Déjà à la tête de l’Union Wallonne des Entreprises, il devient également président de l'Asbl. "[...] c’est dès le plus jeune âge que les jeunes doivent être sensibilisés à ce que le monde de l’entreprise peut leur apporter pour réaliser leurs rêves et leurs ambitions, personnelles et professionnelles. Les jeunes souhaitent du sens dans leur vie et leur carrière, et les entreprises peuvent y contribuer."

Une campagne de fonds à venir

Les actions organisées par l'asbl sont gratuites pour les établissements scolaires qui en bénéficient. Afin de pérenniser et amplifier ses activités, l’Asbl va lancer une campagne de dons pour Noël 2020.

"Nous avons besoin de soutien car notre ambition est grande et la tâche est immense ! Nous souhaitons que chaque jeune puisse, chaque année, recevoir le témoignage d’un(e) entrepreneur(e) dans sa classe en présentiel ou en ligne et vivre cette expérience riche en partage et en inspiration. Les jeunes seront les entrepreneurs, les intrapreneurs et les enseignants de demain, il est donc dans notre intérêt à tous d’encourager la future génération à prendre son avenir en main", conclut Monica Santalena, fondatrice de l'Asbl.