La croissance de la zone euro a ralenti à 0,3% au deuxième trimestre 2007, contre 0,7% au premier trimestre, selon la première estimation publiée mardi par l'office statistique européen Eurostat, un coup de frein nettement plus fort que prévu.

Ce chiffre est inférieur de moitié aux prévisions des analystes interrogés par l'agence d'informations financières Thomson Financial News, qui tablaient sur une hausse de 0,6% du produit intérieur brut (PIB) par rapport au trimestre précédent.

Dans ses "projections de croissance" pour la zone euro du 12 juillet, la Commission européenne avait indiqué, elle, tabler sur une fourchette de croissance de 0,4% à 0,8% au deuxième trimestre. Comparé au deuxième trimestre 2006, le produit intérieur brut a progressé de 2,5%, contre 3,1% au trimestre précédent.

Les analystes du consensus Thomson Financial News anticipaient une hausse de 2,8% sur un an. Pour l'ensemble des 27 pays de l'Union européenne, la croissance s'établit à 0,5% sur le trimestre et 2,8% sur un an, contre respectivement 0,7% et 3,3% au trimestre précédent.