L'économie américaine a créé 108000 emplois en décembre contre 305000 en novembre, a indiqué vendredi le ministère du Travail, soit presque moitié moins que ce qu'attendaient les analystes. Les analystes tablaient généralement sur 200000 créations d'emplois en décembre et prévoyaient un retour à la normale après les perturbations dues au passage des cyclones à la fin de l'été.

Le taux de chômage a, lui, légèrement reculé à 4,9pc de la population active en décembre contre 5pc en novembre alors que les analystes s'attendaient à une stabilisation de ce taux de chômage à 5pc.

Le ministère a fortement révisé à la hausse le chiffre des créations d'emplois en novembre à 305000 contre une estimation initiale de 215000. Pour octobre, le chiffre a en revanche été revu à la baisse à 25000 créations d'emplois contre 44000 initialement annoncées. Pour l'ensemble de 2005, le taux de chômage se situait à 5,1pc de la population active aux Etats-Unis, selon le ministère. Les gains d'emplois en décembre ont été observés dans l'industrie (+ 18000), l'alimentation, les services aux entreprises et dans le secteur de la santé.

En revanche, selon le ministère, le secteur des ventes de détails a supprimé 15600 emplois en décembre alors que ce mois est traditionnellement un mois d'activité soutenue avec les fêtes de fin d'année.

Le salaire horaire moyen a progressé de 5 cents à 16,34 dollars.

© La Libre Belgique 2006