Le groupe américain d'emballage Greif veut arrêter sa production à Izegem, en Flandre occidentale. Il existe donc une menace de licenciement collectif pour 45 des 51 employés. 

L'usine fabrique des sacs en polyester tissé destinés à la construction et à l'agriculture. L'entreprise souhaite poursuivre la production ailleurs, mais ne dit pas où.

Dans un communiqué de presse, la direction souligne "les changements intervenus sur le marché au cours des dernières années et les conditions récentes du marché". Le département des ventes continuerait toutefois à fonctionner depuis la Belgique après l'arrêt de la production.

La procédure Renault pour les licenciements collectifs a été lancée. La semaine prochaine, la direction souhaite s'entretenir à nouveau avec les syndicats dans le cadre de la phase d'information de cette procédure.