L'Etat allemand est désormais officiellement le plus important actionnaire de Lufthansa, la maison mère de Brussels Airlines. 

Il détient 20,05% des parts, a indiqué le groupe aéronautique dans une communication boursière. L'entrée de l'Etat allemand dans Lufthansa fait partie du plan de sauvetage de 9 milliards d'euros conclu fin mai. Le gouvernement réinjecte 6 milliards dans les caisses, il aura donc payé 2,56 euros par action, ce qui est bien moins que le cours actuel d'environ 9 euros. Les trois autres milliards sont une garantie de prêt.

Lufthansa a touché samedi une première tranche d'aide, d'environ un milliard d'euros.

En Belgique, le groupe négocie toujours avec le gouvernement sur quelques centaines de millions d'euros d'aide d'état pour la filiale Brussels Airlines.