L'Européen compte dépenser plus

Entreprises & Start-up

Publié le

Les consommateurs européens prévoient de consommer davantage en 2007 qu'en 2006, surtout en Europe centrale, tandis que les intentions d'épargne baissent, selon une enquête publiée mercredi par la société de crédit Cetelem (groupe BNP Paribas). Pour 2007, 61 pc des Européens anticipent une hausse de leurs dépenses contre 41 pc en 2006, selon les données récoltées par Cetelem et le cabinet d'études Bipe auprès de 10 000 Européens dans 12 pays (Espagne, France, Italie, Portugal, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne et Russie).

L'Europe centrale devrait se montrer la plus dynamique et rejoindre ainsi les comportements des pays de l'ouest. En Hongrie, 92 pc des habitants prévoient de dépenser davantage cette année et en Pologne, ils sont 75 pc dans ce cas. En Europe de l'Ouest, ce sont les Espagnols qui sont en tête, 74 pc d'entre eux prévoyant d'accroître leurs dépenses, tandis que les Allemands sont au contraire en queue de peloton avec seulement 31 pc d'entre eux qui prévoient de dépenser davantage en 2007. 38 pc des Français comptent dépenser plus au cours de l'année qui vient.

Comme l'an dernier, les Européens prévoient de dépenser surtout pour les loisirs et les voyages, l'électroménager et pour aménager leur maison. Par conséquent, les Européens sont moins nombreux à envisager d'augmenter leur épargne en 2007 : 27 pc contre 39 pc en 2006. Le constat est particulièrement flagrant en Pologne où les consommateurs ne sont plus que 22,5 pc à envisager d'augmenter leur épargne contre 60 pc l'an dernier. Les Français sont toujours de gros épargnants : 41 pc d'entre eux envisagent de gonfler leur bas de laine en 2007, seulement devancés par les Britanniques (45 pc).

A l'horizon 2010 cette fois, le consommateur européen devrait continuer à se montrer dépensier. Par rapport à 2005, les Européens devraient voir en 2010 leurs dépenses croître de 20 pc dans le secteur de la télévision/hi-fi/informatique, de 17 pc dans l'électroménager et de 16 pc dans le meuble.

La vogue des écrans plats devrait continuer à mener la croissance du secteur télévision, a ajouté François Villeroy de Galhau, PDG de Cetelem, lors d'une conférence de presse.

Les dépenses pour rénover l'habitation devraient quant à elles augmenter de 10 pc et celles de l'automobile de 5 pc.

Les pays d'Europe de l'Est vont continuer à dépenser pour rattraper leur retard d'équipement. Les Russes devraient voir leurs dépenses TV/hi-fi/vidéo/ordinateur bondir de 42 pc et les Slovaques de 39 pc. Russes et Slovaques devraient aussi soutenir le marché des voitures neuves, avec un bond respectivement de 37 pc et de 32 pc. L'accès à Internet devrait continuer à croître après 2007 car " la frontière d'âge et la frontière du revenu ne cessent de reculer ", a expliqué M. Villeroy de Galhau. Toutefois, le taux d'accès à Internet restera un " facteur différenciant " entre les pays, a-t-il ajouté, avec l'Europe de l'Ouest équipée à plus de 40 pc tandis que les pays d'Europe centrale devraient rester en deçà de 10 pc. (AFP)

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous