L'Inspection sociale a lancé une «enquête informative » après les informations faisant état d'une décision de la compagnie irlandaise Ryanair d'accorder une augmentation de salaire de 3 pc pour les seuls travailleurs non-syndiqués, a indiqué jeudi la ministre de l'Emploi, Freya Van den Bossche, à la Chambre.

Interrogée par Jean-Marc Nollet (Ecolo), la ministre a précisé que si Ryanair avait effectivement l'intention d'accorder une augmentation salariale aux seuls travailleurs non-syndiqués, ce serait en contradiction avec les dispositions relatives à la liberté syndicale et à la législation sur les discriminations.

Mme Van den Bossche a ajouté qu'elle avait appris que la décision ne concernerait que les pilotes engagés en Irlande, auxquels la législation belge ne s'applique pas. Pour clarifier la situation, l'Inspection sociale a ouvert une enquête informative pour déterminer ce qu'il en est vraiment, a ajouté la ministre de l'Emploi.

Mme Van den Bossche a encore fait savoir dit qu'elle prendrait dans les prochains jours une décision sur le rattachement de Ryanair à une Commission paritaire.