L'Institut von Karman compte 112 collaborateurs dont 35 chercheurs, 13 professeurs et 70 doctorants qui travaillent sur la dynamique des fluides. Le budget 2019-2020 de l'institut pour mener à bien ses recherches s'est élevé à plus de 13 millions d’euros.

Le VKI est désormais membre du programme Wings lancé il y a quelques jours. L'initiative orchestrée par le pôle de compétitivité Skywin, rassemble 19 partenaires dont Safran Aero Boosters, Thales ou la Sonaca, autour d'un budget de 112 millions d'euros, afin notamment de renforcer la position des acteurs wallons sur la thématique de l'avion décarboné.

Ainsi, ce programme a permis la création de la filiale liégeoise du VKI, sur le site du Val Benoît. Cette entité a pour objectif de développer la collaboration de l’institut avec les entreprises aéronautiques de Wallonie. Plus en détails, l’équipe du Val Benoît qui comptera à court terme 10 personnes, travaillera en étroite interaction avec les équipes du site de Rhode-Saint-Genèse où se situent les installations expérimentales.

Des installations mondialement connues

L'objectif sera de coller aux ambitions du programme Wings, en particulier sur les essais aérothermiques d’échangeurs de chaleur avancés pour les futurs moteurs à très haut rendement, ou sur l'instrumentation de haute précision nécessaire aux essais et à la validation des nouvelles technologies moteurs.

Les installations expérimentales du site de Rhode-Saint-Genèse sont mondialement connues dans le domaine de la dynamique des fluides. Les installations d'essai de turbomachines sont uniques et essentielles pour les projets de recherche actuels. Elles sont capables de simuler des conditions réalistes du moteur.

"C’est une fierté pour la Wallonie d’accueillir sur son territoire une institution aussi prestigieuse et de haut niveau que l’Institut von Karman, commente Willy Borsus, vice-président du gouvernement de Wallonie, ministre de l’Economie et de la Recherche. Nos entreprises-fleurons, actives dans l’aéronautique vont clairement pouvoir bénéficier de l’expertise de l’Institut et accroître leur développement. Ce projet s’inscrit dans la continuité du Partenariat pour une Industrie aéronautique wallonne ambitieuse et durable pour lequel une subvention de 41,42 millions € a été mobilisée par le gouvernement de Wallonie".