Les personnel des fournisseurs Autovision et Synchreon ont débuté leur grève mardi. L'origine de cette grève est liée au contrat des deux sociétés avec VW qui se termine à la fin de cette année. Katoennatie a décroché le nouveau contrat et le personnel (+-70 personnes) redoute de passer de la commission paritaire métal à celle de la logistique.

Le personnel craint une détérioration de ses conditions salariales et de travail. Par ailleurs, selon M. Van Erdeghem, Autovision avait conclu la semaine dernière une sécurité d'emploi pour trois ans. Katoennatie n'a pas confirmé cela.

Le personnel veut rester dans la commission paritaire métal et une confirmation de la sécurité d'emploi. Une concertation avec Katoennatie n'a rien donné.