La banque allemande Commerzbank a annoncé un vaste plan de restructuration ces dernières semaines, qui devrait voir disparaître 7 500 emplois nets à temps plein d'ici 2024, et le réseau de succursales réduit de 790 à 450.

La Commerzbank vise également son réseau à l'étranger. Quinze succursales étrangères doivent ainsi disparaître d'ici 2024. Dans une communication interne de ce lundi, il a été précisé que la succursale belge de la Commerzank à Bruxelles faisait partie de ce plan. 

La Commerzbank Brussels existe depuis 1977, selon le site web de la banque, et offre des services aux entreprises.

Continuer à offrir des services

Les autres localisations visées sont : Azerbaïdjan, Barcelone, Bratislava, Géorgie, Hongrie, Hong Kong, Indonésie, Irak, Kazakhstan, Liban, Luxembourg, Malaisie, Serbie et Venezuela. "Même si nous nous retirons de certains pays, en pratique, nous pouvons continuer à offrir des services à nos entreprises clientes à partir d'autres succursales dans cette région", commente la banque.

La Commerzbank affirme être actuellement présente dans près de 50 pays. Son plan de réorganisation "Stratégie 2024" vise à réduire les coûts de 1,4 milliard d'euros - soit environ un cinquième - par rapport à 2020.