Dans un contexte difficile lié au coronavirus, c'est un résultat "honorable", mais qui représente une baisse par rapport à 2019 de 20,89 millions d'euros (-29,72 %), annonce lundi le groupe. "La combinaison de la disponibilité locale dans les agences et du contact proactif de nos collaborateurs en agence a été appréciée par nos clients et a conduit à des chiffres records dans tous les domaines: épargne, placements, crédits et assurances", commente Philippe Voisin, CEO de Crelan. "L'accord de distribution que nous avons récemment conclu avec AXA Belgium pour la vente d'assurances non-vie a connu un très bon démarrage au premier trimestre 2021", poursuit-il.

Au niveau du groupe, les dépôts de la clientèle ont augmenté de 1,47 milliard d'euros, si bien qu'à la fin de 2020, le portefeuille s'élevait à 20,74 milliards d'euros (+7,6 %).

Sur sa lancée

Dans le domaine des paiements, Crelan a poursuivi sur sa lancée avec une augmentation de 11 % des nouveaux comptes à vue et de 9,7 % ou 37.645 abonnements supplémentaires à myCrelan (banque en ligne). Le grand gagnant numérique est toutefois l'application mobile Crelan, avec 58.714 nouveaux abonnements (+22,7 %).

Le groupe a également accordé 3,66 milliards d'euros de nouveaux crédits et vendu 1,41 milliard d'euros de produits hors bilan (fonds de placement).

Toutefois, les mesures prises par le secteur bancaire - en consultation avec les pouvoirs publics - dans le cadre du report des paiements pour les crédits aux particuliers et aux professionnels ont eu un impact négatif de 3,13 millions euros. "Crelan a fait preuve d'un engagement significatif en accordant un délai de paiement à plus de 9.400 clients ayant subi une perte de revenus à cause du coronavirus", précise le groupe.

La banque distribuera à nouveau un dividende de 3 % à ses coopérateurs, pour la quatrième année consécutive. Ce dividende sera versé dès que les autorités de contrôle, la BNB et la BCE, auront levé les restrictions actuelles liées au coronavirus sur le paiement des dividendes.