Entreprises & Start-up

Une opinion de Sébastiaan Preckler, responsable du conseil en matière de dette chez Deloitte Belgique.

Partout en Europe, les prêts non bancaires pour les entreprises de taille moyenne ou plus augmentent à vive allure.

Les banques, soumises à des réglementations de plus en plus strictes, ont été amenées à revoir leurs stratégies de crédit au lendemain de la crise financière. De plus en plus de pays voisins de la Belgique, comme le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, ont recours aux prêts directs, c’est-à-dire aux prêts octroyés à des conditions diverses par toute une série d’institutions non bancaires.

(...)