Le ministère français de la Défense a conclu fin juin avec les industriels Thales, Nexter et Arquus le contrat pour la fourniture de 442 véhicules blindés destinés à la Belgique.

Ce partenariat stratégique entre Paris et Bruxelles baptisé Camo ("Capacité motorisée") avait fait l'objet d'un accord intergouvernemental en octobre 2018 pour la livraison à partir de 2025 de 382 véhicules blindés légers multirôle de type "Griffon" et de 60 blindés de reconnaissance et de combat de type "Jaguar".

Le montant du contrat s'élève à 1,6 milliard d'euros et inclut l'entrainement, la formation et l'entretien, selon le ministre belge de la Défense à l'époque, Steven Vandeput.

La Direction générale de l'armement (DGA) du ministère français de la Défense indique sur son site internet avoir notifié le 24 juin ce contrat aux industriels français pour le compte de la Belgique.

Nexter, maître d'oeuvre du programme, "s'appuie sur deux partenaires français stratégiques, Arquus et Thales, ainsi que sur des industriels belges dont FN Herstal et CMI, avec lesquels ont été conclus des accords de coopération", affirme la société dans un communiqué publié mardi.

Nexter est notamment chargé de la structure des deux types d'engins et de la tourelle du Jaguar équipée d'un canon de 40 mm, Arquus (ex-Renault Trucks Defense) de la motorisation, du freinage et des roues.

"Comme pour le programme français Scorpion (de renouvellement des capacités de combat terrestre, ndlr), Thales apporte à bord des véhicules l'ensemble des technologies permettant la valorisation des données et des informations pour l'engagement collaboratif" des équipements engagés sur un théâtre d'opérations, explique de son côté l'industriel dans un communiqué séparé. Cela correspond à tous les équipements qui "permettent de voir, de sentir et de comprendre" la situation tactique et de communiquer tant avec les fantassins qu'avec les autres blindés ou les hélicoptères, explique-t-on chez Thales.

Thales fournit également les équipements permettant de détecter le tir d'un missile ou quand le véhicule est visé par un laser, qui précède le tir d'un missile.

L'armée de Terre française a reçu livraison le 4 juillet de ses premiers blindés Griffon. Destinés à remplacer la flotte vieillissante de véhicules de l'avant blindé (VAB) , ils doivent être livrés à 1.872 exemplaires d'ici 2030.

Signe de la coopération franco-belge, deux Griffon français "défileront le 21 juillet pour la fête nationale belge", selon Nexter.