Celyad, la biotech wallonne basée à Mont-Saint-Guibert et spécialisée dans le traitement contre le cancer, a fait deux annonces ce lundi matin sur son site web. Une première positive à propos d'un essai de phase 1 pour son produit Cyad-211.

"Le premier patient de l'essai de phase 1 IMMUNICY-1 a été infusé avec CYAD-211. Les résultats précliniques de CYAD-211 pour le myélome multiple (MM) ont montré une forte activité antitumorale sans preuve démontrable de maladie du greffon contre l'hôte", détaille le communiqué. Un candidat qui, pour rappel, avait reçu le feu vert de la FDA (Food and Drug Administration) américaine en juillet dernier pour un nouvel essai, ce qui avait dopé l'action en bourse.

"L'annonce récente de l’infusion de notre premier patient avec CYAD-211 dans l'essai IMMUNICY-1 a été une étape majeure pour la société, alors que nous continuons à nous concentrer stratégiquement sur les thérapies allogéniques de nouvelle génération à base de cellules CAR T, soutenues par notre plateforme technologique innovante shRNA que nous avons fait évoluer d’un concept au stade clinique en seulement deux ans", a commenté pour sa part Filippo Petti, CEO de Celyad.

L'action perd des plumes

La deuxième annonce, plus négative, concerne quant à elle l'arrêt du développement d'un autre produit, après une phase 1 non convaincante. "La société arrête le développement du candidat CAR T autologue CYAD-01 en raison de la futilité clinique observée à ce jour dans l'essai de phase 1 THINK", ajoute Celyad.

L'annonce la moins optimiste a visiblement davantage retenu l'attention des investisseurs, puisque le cours de l'action a chuté à l'ouverture de la Bourse de Bruxelles. Reste à voir comment celle-ci, également échangée sur le Nasdaq, va évoluer sur les marchés américains.

"Bien que nous soyons déçus de la dernière mise à jour de l'essai de phase 1 THINK (CYAD-01), nous sommes encouragés par les premiers résultats cliniques de CYAD-02, notre candidat de nouvelle génération pour le traitement des patients atteints de LMA et MDS récidivants ou réfractaires et nous attendons avec impatience les futures mises à jour de l'essai CYCLE-1. Avec plus de perspective concernant nos programmes autologues, la société restera fidèle à son engagement envers les patients atteints de cancer en continuant à se concentrer sur la découverte et le développement de nouveaux candidats CAR T allogéniques", a également ajouté le CEO de Celyad.