La biotech belge Oncomfort, basée à Wavre, va commercialiser sa solution de sédation digitale dans six pays européens. Elle s'est pour cela associée à Vygon, un groupe français spécialisé dans les dispositifs médicaux à usage unique, afin de permettre une accélération de l'adoption de cette nouvelle méthode pour soulager la douleur et l'anxiété des patients sans médicaments. Le dispositif médical Sédakit combine l'hypnothérapie clinique et les techniques thérapeutiques intégratives par le biais de lunettes de réalité virtuelle, expliquent mercredi les deux entreprises dans un communiqué commun. Il permet moins de médication et de perturbation et plus de confort pour le patient, sans les effets secondaires habituellement associés aux thérapies pharmacologiques, pointent-elles.

La société Vygon est spécialisée dans le développement et la commercialisation de dispositifs médicaux utilisés par les professionnels de santé dans les traitements intravasculaires, l'anesthésie et les soins urgents, ainsi que la cardiologie et la chirurgie vasculaire.

Oncomfort a créé sa thérapie digitale pour réduire la douleur et l'anxiété des patients dans ces différents domaines cliniques. Un dispositif qui, à croire la biotech wavrienne, semble avoir prouvé son efficacité en termes d'amélioration du flux de travail et de traitement des patients.

Le partenariat se déploiera à partir de janvier prochain en France, au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne, au Portugal et en Italie.