Ce n’est plus à proprement parler une totale nouveauté, puisque la Citi Visa propose ce même système de "cash back" sur tous les achats effectués sur Internet depuis septembre dernier. C’est d’ailleurs le succès de cette carte qui pousse Citibank à aller un peu plus loin dans cette logique commerciale en proposant, cette fois, de rembourser 1 % du montant total de vos dépenses avec la Citi Extra World MasterCard (3 %, même, pendant les trois premiers mois de l’activation de la carte). Le principe, finalement, est très simple. Vous dépensez par exemple 1 000 euros. Vous aurez droit à un remboursement de 10 euros, qui sera automatiquement déduit de la facture du mois suivant.

La Citi Extra World MasterCard proposera un système d’alerte gratuit pour toute transaction d’un montant supérieur à 150 euros plus une kyrielle d’assurances. "Avec la carte Citi Visa, on s’adressait à une clientèle limitée, celle qui est très active sur Internet. Cette fois, nous proposons une carte pour monsieur Tout-le-Monde, avec laquelle il peut acheter son frigo ou son salon", explique Guy Schellinck, cards director chez Citibank Belgique.

La Citi Visa (3 % du montant des achats remboursés avec un maximum de 100 euros par an) a, depuis son lancement, rencontré un "beau succès". Elle répond, selon Guy Schellinck, a un bseoin du marché, à savoir poposer des cartes qui offrent une valeur ajoutée par rapport à la concurrence. Citibank possède ainsi en portefeuille des cartes qui permettent de décrocher des réductions chez Neckermann ou Proximus.

Citibank n’a toutefois pas le monopole de ce genre d’offres : International Card Services Belgique, dirigé par Christian Delesalle, un ancien de Citibank, propose aussi des cartes partenaires avec Sunjets ou encore Base. La carte Sunjets MasterCard, par exemple, vous permet d’épargner 1 % du montant dépensé, que vous pouvez ensuite déduire du prix de vos vacances chez Sunjets. Même logique pour la carte Citi Neckermann MasterCard. Bref, l’avantage ne vaut que si vous partez bien en vacances avec la compagnie partenaire de votre carte de crédit. Avec la Citi Extra World MasterCard, la logique est différente puisque le bonus de 1 % est directement acquis.

La générosité de Citibank a toutefois des limites : le montant maximum pouvant être remboursé par an est de 200 euros. Pour arriver à ce montant, il faut en effet dépenser 20 000 euros par an avec votre carte de crédit. Ce n’est pas courant : la moyenne annuelle des dépenses avec une carte de crédit est de 3 000 euros. Pour Citibank, ce bonus de 1 % doit amener ses clients à utiliser plus souvent leur carte de crédit. Il s’agit aussi - surtout ? - d’un produit d’appel pour faire découvrir la banque à des non-clients, tentés dans un premier temps par la modicité de la cotisation annuelle (5 euros, remboursés la première année) et le volet remboursement. De quoi, aussi, soutenir la croissance de la part de marché de Citibank, actuellement de 9 % et relativement stable.