C'est arrivé discrètement ces jours-ci sur le site internet de la CBFA, la Commission bancaire, financière et des assurances. Quoi de neuf? Une liste des transactions effectuées par les «initiés», proches des cellules de direction des entreprises cotées à la Bourse de Bruxelles. Courante aux Etats-Unis où les opérations boursières des patrons sont publiées pratiquement en temps réel, cette pratique est réellement une révolution chez nous, tout comme l'est la publication des rémunérations des patrons et des membres des conseils d'administration.

Une révolution? Que l'on se souvienne que, dans l'actualité récente, nos voisins français ont hué de concert la vente par le patron du groupe aéronautique EADS d'actions issues d'un programme de stock options, et l'on aura compris le sens de la démarche de l'autorité de contrôle du secteur financier.

Quelques exemples? Sachez qu'André Bergen, le patron du groupe KBC, croit manifestement au potentiel de son groupe financier. En effet, le site de la CBFA renseigne à son propos deux transactions distinctes sur les titres KBC: deux achats de 600 titres chacun. Alain Beyens, par contre, décrit comme «responsable de haut niveau» chez InBev, a cédé le 12 juin 18 000 actions du groupe brassicole pour un montant total de 636 354 euros. De quoi passer de belles vacances... Herman Vandaele, également décrit comme «responsable de haut niveau» chez Bekaert, a pour sa part exercé des stock options sur 410 actions le 27 juin dernier, pour céder ensuite les actions sous-jacentes pour 31 000 euros.

Rien d'anormal dans les deux cas, bien entendu. Sauf à identifier un lien avec un événement postérieur à l'opération. Comme dans le cas (non avéré jusque-là) d'EADS.

De grands noms dans la liste publiée sur le site de la CBFA? Etienne Davignon y figure déjà. Ce dernier a procédé le 30 juin à l'acquisition de 12 000 CMB au prix unitaire de 21,56 euros, soit un total de 258 756 euros. J'aurais dû y penser, nom d'une pipe! On le voit, il y a aussi dans cette liste, la possibilité de suivre les stratégies d'investisseurs chevronnés.

Où trouver cette information sensible? Sur le site de la CBFA, bien entendu: www.cbfa.be, titre: «abus de marché», onglet «transactions d'initiés».

© La Libre Belgique 2006