Les différents magasins de Promiss, dont un en Belgique à Saint-Nicolas, avaient dû fermer plus tôt cette année, après que leur maison-mère belge FNG eut été déclarée en faillite.

Promiss, qui propose des vêtements pour femmes jusqu'à la taille 50, est toujours vendu par l'intermédiaire de sa propre boutique en ligne ou via Zalando. Paprika veut créer un nouveau site d'e-commerce pour cette enseigne dans les deux mois à venir. En outre, une partie des vêtements doit être placée dans des grands magasins de luxe et, tout comme les vêtements de Paprika, être vendus dans toute l'Europe.

Paprika possède des magasins physiques au Benelux, en France et en Allemagne et des boutiques en ligne dans 13 pays européens. La marque réalise plus de 35% de son chiffre d'affaires en ligne.

Le groupe belge FNG a fait faillite aux Pays-Bas et en Belgique en août. Il était en proie à des problèmes financiers depuis un certain temps déjà et ceux-ci ont été exacerbés avec la crise du coronavirus et la fermeture des magasins due au confinement.

Aux Pays-Bas, FNG possédait, outre Promiss, des chaînes telles que Miss Etam, Expresso, Steps et Claudia Sträter. En septembre, il avait été annoncé que la filiale néerlandaise du groupe pouvait poursuivre ses activités.