La commissaire européenne à la Politique régionale, Danuta Hübner, s'est dite prête mardi à organiser rapidement une réunion avec la région bruxelloise afin d'examiner les conséquences économiques et sociales de la suppression de 4.000 emplois chez Volkswagen.

"Nous avons des instruments qui peuvent aider. Ce que nous pouvons faire, c'est aider les personnes à trouver un nouvel emploi ou à lancer une activité", a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse.

"Cela dépend de l'évaluation qui sera faite des besoins. C'est un grand défi", a-t-elle ajouté. Le constructeur automobile allemand Volkswagen a décidé de supprimer autour de 4.000 emplois dans son usine bruxelloise de Forest, où travaillent quelque 5.200 personnes.