La dette de l'Etat fédéral s'élevait à la fin du mois d'août à 381,47 milliards d'euros, annonce mardi le Service public fédéral Finances. Il s'agit de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral et, pour 30,38 millions d'euros, de la dette de certains organismes pour laquelle l'Etat fédéral intervient dans les charges financières.

L'endettement net total du pouvoir fédéral (endettement brut, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille) s'élevait à 360,22 milliards d'euros, soit une diminution de 134 millions d'euros par rapport au mois précédent.

Fin août 2013, la dette à moyen et long terme représentait 91,2% de l'encours de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral, contre 88,5% fin août 2012. La dette en euros représentait 99,7% de cet encours, comme l'année passée à la même date.

La Trésorerie signale que la dette peut évoluer assez fortement d'un mois à l'autre. L'évolution mensuelle ne reflète donc pas toujours l'évolution annuelle globale.