Selon les informations de la FGTB, l'industrie manufacturière est "quasiment à l'arrêt" en Wallonie et à Bruxelles, tandis que les transports publics sont fortement perturbés. Des enseignes de la grande distribution sont également à l'arrêt, ajoute le syndicat. 
 
Thierry Bodson considère que cette mobilisation est une preuve du soutien des travailleurs aux revendications syndicales, notamment le dépassement de la norme salariale plafonnée à 0,4%. "Cela démontre qu'on ne vit pas sur une autre planète, qu'on représente le monde du travail et qu'on est dans le bon dans nos positions", ajoute le président de la FGTB . "Le monde patronal doit revoir ses positions."