Le conseil d'administration de la RTBF a finalisé ses ultimes devoirs avant les vacances, vendredi. Avec un plat de résistance au menu : la nomination du successeur d'Yves Bigot à la direction des antennes TV de la RTBF. En avril, M.Bigot - arrivé en 2006 de France Télévisions pour reprendre la haute main sur les programmes télé de la RTBF - avait annoncé son retour vers Paris pour s'occuper des programmes d'Endemol France à partir du 1er septembre prochain.

Quelque 17 candidats avaient répondu à l'appel lancé par Reyers. D'après nos informations, quatre candidats (trois Français et un Belge, tous actifs dans l'audiovisuel outre-Quiévrain) restaient en lice. Au terme d'auditions organisées cette semaine, le Comité permanent et l'administrateur général, Jean-Paul Philippot, ont proposé la candidature de François Tron, Parisien de 55 ans. Ce choix a été avalisé à l'unanimité du conseil d'administration vendredi après-midi.

Avec François Tron, la RTBF opte donc à nouveau pour un professionnel de la télé française. "Il a le profil parfait pour le job et s'adaptera très facilement à la maison", nous confiait vendredi Yves Bigot. Ses atouts ? Une grande connaissance de la télévision (il a publié "Le goût de la télévision" en 2007), une grande expérience du service public (il a fait l'essentiel de sa carrière à Radio France et France Télévisions) et une connaissance approfondie des enjeux de la télé dans un monde de convergence des (nouveaux) médias. "La direction des antennes est dans de bonnes mains !", assure encore Yves Bigot.

Les chemins de MM.Tron et Bigot s'étaient déjà croisés en 2004 lorsque, démissionnaire de la direction des programmes de France 2, M.Tron avait passé le relais à M.Bigot. François Tron s'était alors lancé dans une carrière de producteur de programmes télévisés et le développement de chaînes sur le Web. Cette approche multimédia a manifestement joué un rôle important dans le choix de la RTBF.

Deux autres nominations sont intervenues vendredi : Benoît Balon-Perin devient directeur des opérations alors qu'Yves Thiran prend en charge la responsabilité de l'information "nouveaux médias". Ils viennent compléter le nouvel organigramme de l'info et du sport construit autour de Jean-Pierre Jacqmin.

Un talk-show politique

Le conseil d'administration a également validé les grilles de programmes de la prochaine rentrée de septembre. Préparées sous la houlette d'Yves Bigot, ces grilles réservent plusieurs nouveautés (sur lesquelles nous reviendrons ultérieurement). On épinglera le lancement d'un talk-show mensuel présenté par Johanne Montay et François De Brigode, où une personnalité politique sera confrontée à des journalistes et des citoyens. Fabienne Vande Meerssche abandonne, quant à elle, le magazine "Bureaux du pouvoir" pour l'animation de débats de société en "prime time". A noter encore l'apparition d'un nouveau divertissement ("La Chaîne") et du magazine d'investigation judiciaire "Devoirs d'enquête".