La direction manifeste son "ras-le-bol et son exaspération par rapport à ces insinuations mensongères qui cherchent à déstabiliser les intérêts commerciaux des aéroports wallons". Le directeur de la SAB, Luc Partoune, souligne que "les responsables de Liège Airport entretiennent d'excellentes relations avec leurs homologues de Charleroi et entendent poursuivre dans cette voie".

Il stipule que Liège Airport a toujours veillé à ne pas entrer en concurrence avec Charleroi et ne compte pas changer de politique commerciale en la matière. "Plus particulièrement lors des grèves qui ont secoué les deux aéroports wallons, Liège Airport n'a démarché aucune compagnie aérienne en ce compris Ryanair", précise la direction.

Ce mercredi, la Libre Belgique révélait que les dirigeants de la SAB, société gestionnaire de l'aéroport liégeois, auraient fait une offre commerciale argumentée à Ryanair, la compagnie aérienne irlandaise implantée à Charleroi.