La justice néerlandaise se penche sur le cas Fortis

Entreprises & Start-up

AFP

Publié le

La justice néerlandaise se penche sur le cas Fortis
© BELGA

"Fortis a structurellement et sciemment privé les actionnaires des informations" concernant le groupe, a déclaré l'avocat de l'Association néerlandaise des actionnaires VEB, Jerry Hoff. Ils estiment que par sa mauvaise gestion, la direction du groupe a précipité la chute de la banque et a fait perdre 44 milliards d'euros aux actionnaires en 18 mois. Ils reprochent également au ministère néerlandais des Finances d'avoir forcé la nationalisation des activités néerlandaises du groupe, provoquant de nouvelles pertes pour les actionnaires. "L'Etat néerlandais a trouvé là une occasion de faire une bonne affaire pour un prix ridicule", a déclaré l'avocat.

La chambre entendra les arguments des différentes parties. Ensuite elle décidera si il y a lieu ou non d'ouvrir une enquête par le procureur, ce qui dans un stade ultérieur pourrait mener à un procès.

Touché de plein fouet par la crise financière, le groupe de bancassurance belgo-néerlandais Fortis a été démantelé début octobre. Ses principaux actifs ont été repris par les gouvernements néerlandais, belge et luxembourgeois et par la banque française BNP Paribas.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous