Entreprises & Start-up Annoncé à de multiples reprises, le mécanisme de subsides à de nouvelles centrales à gaz ne sera pas au menu du prochain Conseil des ministres. Ce mécanisme de subsides doit permettre de remplacer les centrales nucléaires d’ici 2025.

On le sait, la loi de sortie du nucléaire prévoit une mise à l’arrêt des sept réacteurs nucléaires du pays dans un laps de temps relativement réduit. Doel 3 doit s’arrêter le 1er octobre 2022, suivi par Tihange 2, le 1er février 2023. Les cinq autres réacteurs doivent tous être déconnectés du réseau en 2025. Inutile de dire que cette sortie sera un fameux défi.

(...)