"Pour l'année 2009, la Loterie nationale est redevable au budget de l'Etat d'une rente de monopole, dont le montant est fixé à 86.763.000 euros", indique le journal officiel. Ce montant doit être versé, après déduction du précompte mobilier, au comptable des recettes diverses de la Trésorerie, dépendant du ministère des Finances, précise un arrêté royal du 21 décembre.

Ce montant a été fixé par le gouvernement. Le journal 'De Tijd' souligne, dans son édition de mardi, que la Loterie nationale s'en sort mieux que l'an dernier. Elle avait alors dû payer 104 millions d'euros au budget fédéral, alors que les années précédentes ce montant s'élevait à 87 millions d'euros.