Disneyland Paris a procédé fin mai à une augmentation de capital d'un montant de 350 millions d'euros, souscrite par sa maison-mère américaine, selon une information des Echos confirmée à l'AFP lundi par le site touristique.

The Walt Disney Company a apporté à l'opérateur 155 millions immédiatement, le reste devant être consenti d'ici cinq ans maximum en une ou plusieurs fois, selon le quotidien économique, dans lequel la direction de l'entreprise justifie l'opération comme "une opération classique de financement interne", en raison d'un "besoin de cash à court terme".

Disneyland Paris, qui avait quitté la Bourse de Paris en juin 2017 après une OPA effectuée par The Walt Disney Company, doit rouvrir ses portes le 15 juillet avec une capacité d'accueil limitée, quatre mois après avoir fermé en raison de l'épidémie de Covid-19.

Euro Disney a contracté depuis sa création en 1992 une dette importante, et avait déjà connu des opérations de restructurations financières en 1994, 2004 et 2015.

La première destination touristique privée en Europe, implantée à Marne-la-Vallée, ne communique plus son nombre de visiteurs depuis 2015, année où 14,8 millions de personnes s'étaient rendues sur le site.