Correspondante à Paris

Si tout va bien, l'attraction Vertigo, tant attendue au parc Walibi de Wavre, devrait être ouverte aux visiteurs mercredi prochain. "Il s'agit d'un prototype, une attraction familiale avec quatre tours de 60 mètres de haut, dont descend un chariot en glissant le long d'un câble, sans faire le bruit d'un roller-coaster classique", se réjouit Serge Naïm, le directeur des parcs de loisirs de la Compagnie des Alpes (CDA).

Depuis le rachat en mai 2006 de 5 des 7 parcs du groupe Star Parks, dont Walibi Belgium à Wavre et Bellewaerde à Ypres, le groupe français se montre satisfait de ces acquisitions et vient d'investir 10 millions d'euros pour les années 2007 et 2008 dans les parcs belges.

"L'intégration des équipes de management s'est bien passée, et plus vite que prévu. Sans langue de bois, l'échange a été fructueux. Nous avons trouvé en Belgique un dynamisme qui nous a beaucoup aidés à progresser dans notre politique commerciale. Les chiffres de fréquentation et les préventes ont augmenté par rapport à l'an dernier, assure Serge Naïm. Nous allons poursuivre le renouvellement des attractions, en renforçant sur Bellewaerde l'équilibre avec l'animalier, avec par exemple des logements dans les arbres pour observer les girafes".

Au moment de présenter jeudi les résultats du premier semestre 2006/2007, les dirigeants de la CDA - qui exploite 14 domaines skiables des Alpes (Tignes, Les Arcs, La Plagne...) et 21 parcs de loisirs (Parc Astérix, Grévin...) dans sept pays européens -, ont accordé une attention particulière au développement de la marque Walibi dans le monde. Afin de la "redéfinir", la Compagnie a fait appel à des scénaristes de BD européens, notamment belges (dont les noms restent secrets). "Nous voulons retravailler l'histoire du kangourou, nourrir l'imaginaire et susciter une proximité affective avec le personnage au-delà des parcs de loisirs, pour développer le licensing, les jeux vidéo, les produits dérivés, les films".

Pays émergents

Le groupe a l'intention d'étendre le nom de Walibi (actuellement associé à 4 parcs en Belgique, en Hollande et en France) à 7 ou 8 parcs en Europe, à l'horizon 2008 et 2009, et se donne trois ans pour investir les marchés des pays émergents (Pays de l'Est, Amérique du Sud, Asie).

Dans l'ensemble, les résultats semestriels du groupe enregistrent le fort impact de l'intégration des parcs Star Parks en année pleine (avec fermeture pendant les mois d'hiver) : le chiffre d'affaires atteint 259 millions d'euros, en hausse de 10,3 pc à périmètre réel par rapport à l'exercice précédent, et à périmètre comparable, l'excédent brut opérationnel consolidé est pratiquement stable (- 0,8 pc), malgré un semestre sans croissance dans les remontées mécaniques. Le résultat net du groupe atteint 9,7 millions d'euros. Au tiers de la saison, l'activité des parcs de loisirs est en progression de 10 pc et les nouveaux parcs réalisent de très bonnes performances (+ 40 pc pour Walibi Belgium).