"Ce passage à l'open-source est une façon de 'mettre en pratique ce que nous prêchons'", déclare Wietse Van Ransbeeck, CEO de CitizenLab. Le spécialiste de la participation citoyenne vient en effet de proposer en libre accès le code source de toutes ses fonctionnalités de base sur la plateforme GitHub, sous license AGPL.

Objectif : permettre aux organisations et aux gouvernements clients de déployer leurs propres projets de consultation gratuitement.

Depuis 2015, CitizenLab aide les villes et les gouvernements à consulter leurs citoyens, en mettant à disposition une boîte à outils de participation numérique, afin d'aboutir aux décisions les plus éclairées possible. Le nouveau modèle d'innovation ouverte devrait permettre de développer de nouvelles fonctionnalités en partenariat avec les collectivités.

Avantages pour grandes et petites institutions

Par ailleurs avec l'open source, les institutions de grande taille bénéficieront d'une meilleure intégration avec les systèmes existants, et les institutions de petite taille au plus faible budget d'un accès à un outil gratuit. Il sera toutefois possible d'acheter des fonctionnalités supplémentaires plus avancées et des formations par l’équipe de CitizenLab.

Depuis sa création, CitizenLab a travaillé avec plus de 270 villes et gouvernements dans 18 pays. La plateforme est actuellement utilisée en Belgique, en France, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Chili ou au Danemark.