START-UP DE LA SEMAINE | La start-up wallonne Verbolia a développé un modèle de "SEO-as-a-Service". Elle vient de décrocher un Digital Wallonia Startup Award.

Imaginons que vous avez une société qui vend des biens immobiliers sur Internet. Vous avez tout intérêt à ce que votre site soit le mieux référencé possible sur les moteurs de recherche (et, plus particulièrement, Google). Pour améliorer le référencement, vous ferez appel à une agence spécialisée dans le SEO ( search engine optimization ), laquelle vous expliquera comment optimiser la visibilité de vos pages web dans les résultats de recherche en ligne. À charge, pour votre équipe IT, de mettre en œuvre les solutions techniques préconisées.

Cet exemple, Pierre-Olivier Danhaive (debout, à gauche, sur notre photo), cofondateur et CEO de Verbolia, l’utilise souvent quand il doit expliquer ce que sa start-up propose à ses clients depuis la mi-2018. Le point de départ, c’est donc le SEO. "À la différence des agences en SEO, on va plus loin, explique l’entrepreneur de 39 ans . On a développé une solution "SEO-as-a-Service" qui va automatiser le boulot pour nos clients."

Du boulot, en revanche, il y en a eu - et il y en aura encore - beaucoup pour Verbolia. Pour la petite histoire, la jeune pousse d’Enghien a vu le jour au départ d’une autre start-up, eRowz, dont Pierre-Olivier Danhaive fut le CEO durant un an. Cette société, cofondée en 2011 par Bart Verschueren et Vincent Vandegans, a créé un "comparateur" de prix en ligne pour des produits d’occasion au départ de petites annonces. Pour faire ça, il faut être bon en SEO ! "Bart et Vincent ont développé des outils technologiques très performants, reprend M. Danhaive . ERowz tourne très bien. L’an dernier, on a décidé de packager ces technologies pour la vendre en tant que SaaS (Software-as-a-Service) spécialisé dans le SEO. C’est à ce moment-là qu’on a créé Verbolia à trois (Vincent Vandegans est aujourd’hui sorti de l’actionnariat, NdlR) " .

Sans entrer dans les détails techniques (voir aussi, à ce sujet, la vidéo sur lalibre.be), Verbolia a mis au point une solution innovante qui permet aux entreprises, grâce à un ensemble de technologies assisté par une intelligence artificielle (du type machine learning ), d’être mieux positionnées dans les moteurs de recherche et, par ricochet, de doper l’acquisition de trafic sur leurs sites en ligne. "On utilise le contenu existant et archivé des sites de nos clients pour générer des pages Web parfaites, ou hyperoptimisées, qui vont plaire aux algorithmes de Google. On va pouvoir aussi s’adapter de façon continue et automatisée à l’évolution de ces algorithmes" , explicite le CEO.

Au rythme de 2 à 3 nouveaux clients par mois

Il faut croire que ça marche puisque Verbolia assure pouvoir booster le référencement d’un site web en l’espace de quelques semaines. "Une fois que l’outil est installé, nos clients deviennent assez vite accros. On voit que 50 à 60 % de leur trafic sont générés grâce à Verbolia. Donc, s’ils décident d’arrêter, l’effet est assez immédiat." En seulement un an et demi d’activité, la start-up revendique déjà un portefeuille de 25 clients dans huit pays différents. En Belgique, on peut citer Engie, ImmoTransit, BSit, Listminut,… Bienici.com, numéro 3 des sites immobiliers français, est client. "On signe entre 2 et 3 clients par mois" , dit Pierre-Olivier Danhaive.

Se donnant pour ambition de devenir "incontournable" dans l’acquisition de trafic pour les entreprises belges et européennes, Verbolia a déjà levé 1 million d’euros auprès d’investisseurs privés (dont les fondateurs) et publics (Wapinvest et le fonds W.IN.G. by Digital Wallonia). La start-up hennuyère, qui emploie 10 personnes et prévoit un revenu de l’ordre de 600 000 euros cette année, prépare une deuxième levée, prévue d’ici l’été 2020, pour accélérer sa croissance en Europe. Cela permettra notamment l’engagement de "10 à 20 personnes" . Au rythme où Verbolia grandit, il ne serait pas surprenant que l’on tienne une nouvelle scale-up wallonne.

Ce qu'il faut (encore) savoir sur Verbolia

Fondation: la start-up, installée à Enghien, a été fondée à l'été 2018 par Pierre-Olivier Danhaive, Bart Verschueren et Vincent Vandegans.

Investisseurs: W.IN.G by Digital Wallonia, Wapinvest et des investisseurs privés (dont les fondateurs).

Site: https://www.verbolia.com

Particularité: Verbolia a remporté, cette semaine, l’ Acceleration Award décerné par Digital Wallonia.