La société biopharmaceutique belge Celyad s'est vue octroyer 8,5 millions d'euros de subsides et financements non-dilutifs de la Région Wallonne, annonce-t-elle vendredi. 

Le financement aidera l'entreprise spécialisée dans les thérapies cellulaires contre le cancer à développer des traitements de la leucémie myéloïde aiguë réfractaire/récidivante ainsi que les approches de prochaine génération actuellement en développement préclinique, détaille la structure basée à Mont-Saint-Guibert (Brabant wallon). Le ministre wallon de l'Economie et de la Recherche et de l'Innovation Willy Borsus (MR) a confirmé l'octroi de ces aides à l'innovation technologique.

Celyad va recevoir des subsides pour un montant de 2,4 millions d'euros et des financements non-dilutifs sous forme d'avances récupérables de 6,1 millions d'euros. Ces financements régionaux sont associés à des programmes spécifiques de recherche et développement de l'entreprise, précise-t-elle.

L'avance de fonds récupérable est remboursable sur la durée de vie économique des projets. Trente pour cent sont remboursables selon un barème de remboursement fixe s'étalant sur 20 et 25 ans, tandis que le solde est remboursé sous forme de redevances ('royalties') sur la même période.

Sans prendre en compte le financement de la Région Wallonne, la trésorerie de Celyad devrait être suffisante pour financer ses dépenses, notamment opérationnelles, jusqu'au premier semestre 2021.