La SNCB a commandé au consortium Bombardier-Alstom 200 voitures à double étage (M7) supplémentaires, ce qui représente un investissement de 450 millions d'euros, annonce-t-elle vendredi dans un communiqué. Les premiers modèles doivent être livrés en 2024. Il s'agit de 130 voitures accessibles de manière autonome pour les voyageurs à mobilité réduite et de 68 voitures avec poste de conduite et de la place aussi pour les vélos et les poussettes. L'ensemble représente plus de 20.000 places assises.

"La commande de ces voitures accessibles de manière autonome s'inscrit dans la nouvelle politique d'accessibilité de la SNCB, dont la priorité est de permettre aux voyageurs à mobilité réduite de prendre le train avec une autonomie maximale. Pour cela, les quais et les trains doivent avoir la même hauteur d'embarquement. Ce n'était malheureusement pas le cas pour la première commande de voitures M7 remontant à décembre 2015. La SNCB a donc décidé d'adapter le concept des voitures pour les futures livraisons", explique la compagnie ferroviaire.

Sur ces nouvelles voitures, la hauteur d'embarquement des portes d'accès sera de 76 centimètres, "ce qui correspond à la hauteur de référence européenne pour les nouveaux quais. Lorsque la porte s'ouvre, une plate-forme coulissante vient combler l'espace entre le quai et le train, permettant aux voyageurs à mobilité réduite d'embarquer et de débarquer de manière autonome et sûre".

Les 200 voitures supplémentaires viennent s'ajouter à la commande de 445 voitures M7 en 2015. De ce lot, 40 voitures seront encore livrées d'ici la fin de l'année et 150 autres arriveront l'an prochain.

"Les trains M7 seront utilisés principalement pour les relations IC qui passent par la jonction Nord-Midi de Bruxelles. En déployant davantage de trains à double étage sur ces relations, la SNCB va ainsi augmenter la capacité de transport de et vers Bruxelles, sans pour cela que la capacité ferroviaire ne doive être augmentée."

Un an et demi de production garanti chez Bombardier Bruges après la commande de la SNCB

Cette commande de 200 voitures M7 supplémentaires passée par la SNCB auprès de Bombardier va assurer 18 mois de production au sein du site brugeois du constructeur canadien, où travaillent 500 personnes, a indiqué Peter Boels, directeur général du site. Les travailleurs de Bruges seront notamment chargés de la peinture et de l'aménagement intérieur. Le site brugeois prend également en charge les tests nécessaires et effectuera la livraison à la compagnie ferroviaire.

"Nous en sommes aujourd'hui à 355 voitures M7 dont une quarantaine a été livrée", explique M. Boels. "A cela s'ajoutent ces 200 nouvelles voitures. A un rythme de production de 120 à 150 voitures par an, cela garantit notre activité pour les années à venir."