L'entreprise liégeoise Ampacimon, spécialisée dans le développement de systèmes de contrôle des réseaux électriques, a acquis l'entreprise espagnole DIAEL, active dans le suivi des câbles électriques souterrains, a annoncé l'entreprise mercredi dans un communiqué.

Les solutions de surveillance de DIAEL (pour "Diagnóstico del Aislamiento Eléctrico", "Diagnostic de l'isolation électrique") doivent fournir un service complémentaire à celui d'Ampacimon, spin-off de l'Université de Liège qui développe des capteurs surveillant en permanence la capacité des lignes à haute tension.

L’été dernier, Korys, Noshaq, Creos et Gesval ont participé à l’augmentation de capital d’Ampacimon afin d’apporter des fonds pour accélérer sa croissance, soit organiquement par le biais de projets innovants, soit au travers d’acquisitions. L’acquisition de DIAEL constitue une première étape et un jalon important dans cette stratégie de croissance.

"Les câbles et les sous-stations haute tension sont des équipements essentiels des réseaux haute et moyenne tension", soulignent les nouveaux partenaires. "Ils permettent aux infrastructures de réduire leur empreinte écologique, tout en connectant davantage d'énergies renouvelables, et d'aller vers l'électrification de masse. Les solutions de surveillance des décharges partielles de DIAEL (...) ont recours à une combinaison de capteurs haute performance et d'analyses avancées, en particulier leur technologie de filtrage du bruit."

Avec cette acquisition, Ampacimon va encore étendre sa gamme de services dans le domaine du "condition monitoring". DIAEL possède des capacités très avancées dans la surveillance des décharges partielles des câbles souterrains, tant en capteurs qu’en ‘data analytics’, ce qui complète parfaitement les atouts d’Ampacimon en tant que leader de la surveillance des lignes aériennes.

Spin-off de l'Université polytechnique de Madrid, "DIAEL a un ADN très similaire au nôtre", a commenté Frédéric Vassort, CEO d'Ampacimon. "L'ajout de technologies de surveillance des câbles souterrains à notre offre de lignes aériennes constitue une étape stratégique des plus logiques pour Ampacimon, car la part des câbles souterrains dans les réseaux ne cesse d'augmenter."

"Cette fusion des technologies ainsi que les connaissances de deux équipes de recherche et développement, fortes de plus de 10 ans d'expérience chacune, nous permettront d'aller de l'avant et de développer ensemble de nouvelles applications", a de son côté mis en avant le directeur général de DIAEL, Javier Ortego.