Tout irait enfin pour le mieux au pays du câble wallon ? "Il y a neuf mois, le paysage du câble wallon était encore très morcelé et très politisé. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas", assure en tout cas Stéphane Moreau, directeur général du groupe Tecteo, vaste constellation de sociétés publiques (essentiellement liégeoises) qui, depuis trois ans, est à la manoeuvre de la consolidation du secteur. Derrière Tecteo, associé au "câblo" carolo-bruxellois Brutélé, on retrouve la marque VOO et ses offres de "triple play" (qui combinent téléphonie, télévision et Internet). Bien que lancée dès l'automne 2006, VOO a dû attendre la clôture du rachat de l'ensemble des sociétés wallonnes du câble, en décembre dernier, pour lancer sa contre-offensive à Belgacom.

Il faudra néanmoins patienter encore jusqu'au début de l'année prochaine pour que VOO, qui revendique un portefeuille de 1,2 million de foyers (dont seulement 200 000 ont à ce jour adopté la télévision numérique), puisse commencer à rivaliser avec les offres "triple play" de Belgacom. "Nous lancerons l'iDTV (NdlR : télévision numérique interactive) en janvier 2009", a en effet annoncé Stéphane Moreau, vendredi, aux "Midis de Trends". A l'instar de ce que fait déjà Belgacom TV, mais également Telenet ou Numericable (Coditel), l'offre iDTV de VOO proposera des chaînes en haute définition, de la vidéo à la demande ou encore de la "catch-up TV" (consommation en différé de programmes). L'iDTV de VOO sera soutenue par le lancement d'un nouveau décodeur que l'on nous annonce "très haut de gamme".

L'offre inclura aussi les programmes de Be TV. Stéphane Moreau a en effet confirmé que Tecteo était amené à prendre le contrôle total de Be TV. "La finalisation de ce dossier est une question de semaines", a-t-il assuré. Il reste toutefois un obstacle non négligeable : le Conseil de la concurrence, saisi de cette opération de concentration. Un premier avis est attendu pour la fin du mois d'octobre. Et on peut s'attendre à ce que certains, Belgacom en tête, mettent des bâtons dans les roues de Tecteo... Or, sans le feu vert du Conseil de la concurrence, l'opération de prise contrôle de Be TV - de ses chaînes, mais aussi de tout son "know-how" technique et commercial - restera un voeu pieux.

Télé(phonie) mobile

Les projets de Tecteo ne s'arrêtent pas à l'iDTV et à Be TV. "Nous croyons très fort à la télé mobile, qui offre une bien meilleure qualité que la télé sur téléphone portable 3G", souligne ainsi M.Moreau. Tecteo s'est associé à Mobistar dans le cadre d'un projet pilote initié par la RTBF. Par ailleurs, Tecteo est engagé dans un appel d'offres visant à lancer une offre de téléphonie mobile. Le choix du partenaire se jouera, de toute évidence, entre Base (que l'on dit très agressif pour obtenir le marché) et Mobistar (déjà associé à Telenet en Flandre). Enfin, conformément à ce que nous annoncions dans notre édition de vendredi, Tecteo espère mettre la main "dans les prochaines semaines" sur le Win, la filiale de Belgacom spécialisée dans les offres d'accès à Internet aux PME, aux administrations et aux écoles.