La tortue sur la ligne de départ

Entreprises & Start-up

So.B.

Publié le

Pour sa 47e édition, qui aura lieu du 2 au 12 mars au Heysel, Batibouw, le salon international du bâtiment, de la rénovation et de l'aménagement intérieur, « innove encore».

Du côté de ses quelque 1000 exposants, tout d'abord. Avec des nouveautés, tant techniques - la cuisson sans cheminée, la chape de sol rapide et sèche, le toit toujours propre - que tendances - les nouvelles pierres de façade, les robinets au design épuré ou qui jouent avec les lumières et les couleurs, les briques de verre...

Du côté des événements ensuite. «Nous lançons trois nouveaux thèmes d'actualité», explique Geert Maes, directeur général de Fisa, société organisatrice du salon. «Le premier thème, «Wellness», évoque la tendance actuelle par laquelle la salle de bain, initialement considérée comme simple «pièce d'eau», évolue en une véritable pièce de détente.»

Dans ce cadre, le salon propose notamment le Batibouw Dream Factory, soit, pour ceux qui désirent réaliser une salle de bain, une consultation gratuite (sur inscription) avec un designer.

Deuxième thème abordé: «L'économie d'énergie», qui aborde la réglementation en matière de prestations énergétiques. «Enfin, «Construction durable» se concentre sur la réglementation en matière d'isolation, de ventilation, d'énergie solaire et d'autres mesures qui prennent soin de notre environnement, de notre santé et de notre porte-monnaie.»

Du côté des nouveautés, pointons encore la possibilité d'achat des tickets d'entrée on line, l'aménagement d'un «lounge» de 900 m2 destiné au repos, le lancement d'un journal pour les exposants et d'un magazine pour les particuliers ou encore l'exposition Red Turtle Art qui donne l'occasion aux professionnels de la construction qui ont des talents en matière de peinture, de sculpture ou de photographie d'exposer leurs oeuvres.

© La Libre Belgique 2006

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous