La Commission européenne et Microsoft sont parvenus à un accord sur la dénomination de la version de Windows sans le lecteur de logiciels audio vidéo Media Player, que le géant du logiciel voudrait commercialiser dans quelques semaines, a-t-on appris lundi auprès de Microsoft.

La version sans Media Player destinée aux consommateurs s'appellera «Windows XP Home Edition N» et celle aux professionnels «Windows XP Professional Edition N».

Le souci de la Commission était que la nouvelle version ne paraisse pas comme un sous-produit, et la lettre N (pouvant se référer à un nombre) semble avoir été préférée à d'autres (B, C ou R), parce que plus «neutre», selon une source proche du dossier.

Epinglé par Bruxelles pour abus de position dominante, Microsoft avait été condamné en mars 2004 à une amende record de 497 millions d'euros, dont il s'est acquitté en décembre. Mais la Commission avait également exigé que Microsoft commercialise une version de son système d'exploitation Windows sans Media Player, et elle l'avait contraint à divulguer certaines informations nécessaires au dialogue entre Windows et les produits concurrents.

L'accord annoncé lundi par Microsoft ne concerne que le premier grief et de plus ne le résout pas entièrement. Bruxelles veut en effet que les deux versions de Windows soient équivalentes sous l'angle de leurs performances. Et sur ce plan, «il reste encore quelques problèmes techniques à résoudre», reconnaît une source proche du groupe informatique.

Quant au second grief, il est lui aussi loin d'être réglé: la Commission continue de demander au groupe de divulguer certaines informations nécessaires à l'interopérabilité entre Windows et ses concurrents.

© La Libre Belgique 2005