La première Lamborghini hybride produite en série sera lancée en 2023, et la première voiture entièrement électrique devrait suivre dans la seconde moitié de la décennie. L'entreprise va investir plus de 1,5 milliard d'euros au cours des quatre prochaines années. Lamborghini a déjà fait un pas vers l'électrification. En 2019, la Sian a été présentée, la toute première voiture de la marque dotée de la technologie hybride. Mais sa production est restée limitée.

Le premier modèle hybride produit en série devrait arriver en 2023, et d'ici fin 2024, les différents modèles de la gamme devraient être disponibles en version hybride. Entre 2025 et 2030, Lamborghini veut mettre sur le marché son premier modèle entièrement électrique.

Le plan de transformation, qui s'accompagne du plus gros investissement de l'histoire de Lamborghini, "nous conduira vers un avenir plus durable, mais où nous resterons fidèles à notre ADN", a déclaré le dirigeant Stephan Winkelmann.

"Tout changer pour ne rien changer"

"La réduction des émissions de CO2 est intéressante pour les grandes marques de l'industrie automobile, mais elle est encore plus difficile et a un impact encore plus important pour un producteur de super voitures de sport comme Lamborghini", a déclaré M. Winkelmann. "Il faut réduire les émissions, mais en même temps, il faut rester un constructeur de performances de voitures super sportives. C'est un grand défi pour nous. En clair, il faut tout changer pour ne rien changer."

Lamborghini, qui fait partie du groupe Volkswagen, n'a pas beaucoup souffert de la crise économique qui a provoqué la pandémie de coronavirus. La marque a connu sa deuxième meilleure année en termes de ventes en 2020 - avec 7 430 voitures vendues dans le monde - et une rentabilité record.

Le chiffre d'affaires a toutefois baissé de 11 %, à 1,61 milliard d'euros. En effet, la production a dû être arrêtée pendant 70 jours au printemps, dans le cadre des mesures prises en Italie pour contenir le coronavirus.