Après avoir connu huit séances consécutives de hausse, l'indice BEL 20 devait entamer la séance de mardi sur une note positive et tester le seuil des 3.000 points. Après un sommet à 3.001,21 points, notre indice vedette devait rejoindre ses voisins européens dans le rouge et céder 0,1 pc à 2.985 points avec 12 de ses éléments en baisse. Il bénéficiait par contre toujours du soutien de Delhaize (49,94) qui bondissait de 4,1 pc tandis que ThromboGenics (19,61) ajoutait elle-même 5 pc aux 8 pc encore regagnés la veille.

Colruyt (38,58) et AB InBev (74,02) étaient négatives de 0,5 et 0,3 pc tandis que les banques voyaient Ageas (31,86) et KBC (44,50) céder 0,5 et 1,6 pc en compagnie de Delta Lloyd (18,55) qui cédait 0,4 pc. Solvay (113,20) s'appréciait de 0,3 pc tandis que UCB (55,62) reperdait 0,2 pc ; Umicore (34,33) étant positive de 0,6 pc supplémentaire et, Nyrstar (3,09) momentanément inchangée. Belgacom (22,60) était en hausse de 0,5 pc contrairement à Telenet (44,43) et Mobistar (13,78) qui reculaient de 0,1 et 1,3 pc. Bekaert (26,83) était à nouveau positive de 0,1 pc alors que D'Ieteren (36,86) reperdait 0,4 pc.

Hors indice, bénéfice doublé, Deceuninck (2,27) gagnait jusqu'à 5,9 pc avant de ramener cette avance à 3,2 pc. TiGenix (0,92) était également positive de 4,5 pc contrairement à MDXHealth (3,36) et Ablynx (8,78) qui reperdaient 5,6 et 1,2 pc. Option (0,35) était enfin en hausse de 2,9 pc et Accentis (0,01) reperdait 2,9 pc après avoir gagné 5,4 pc lundi.

L'euro s'inscrivait à 1,3718 USD dans la matinée de mardi, contre 1,3704 USD la veille vers 16H30. L'once d'or reperdait 7,70 dollars à 1.319,70 dollars et le lingot se négociait autour de 30.940 euros, en recul de 210 euros.