Notre pays se classe dixième dans le top des pays qui investissent le plus dans la recherche et le développement. Un classement établit sur la base de données de la Banque mondiale récoltées entre 2017 et 2018.

Les investissements dans la recherche et le développement sont cruciaux pour les économies nationales. Ils le sont d’autant plus dans ce contexte de crise sanitaire. Pour Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, de tels investissements sont nécessaires pour la relance économique post-covid. Lors de l’ouverture Pioneers of Change Summit, elle s’est exprimée dans ce sens, insistant sur l’importance des investissements dans la recherche et le développement comme clé de la croissance du secteur privé et de la création d’emplois après la période Coronavirus.

Le top 3

À la première place du classement, on retrouve Israël. En 2018, le pays a investi pour 4,95 % de son PIB dans la recherche et le développement. Principal domaine financé, la technologie. Vient ensuite la Corée du Sud avec 4,81 % avant la Suisse dont 3,37 % de son PIB sont investi dans la recherche et le développement. 

Quant aux plus grosses économies mondiales, la Chine et les États-Unis, se classent respectivement treizième (2,19 %) et neuvième (2,8 %). À l’échelle européenne la plus grosse économie, l’Allemagne donc, est elle classée septième (3,9 %). 

Sur les dix pays qui composent ce classement, cinq sont européens. On retrouve dans l'ordre la Suède, l’Autriche, l'Allemagne, le Danemark et la Belgique qui prend la dixième place. 

Des chiffres a manipulé avec précaution

Ces chiffres datent de 2017-2018. Il faut donc les utiliser avec des pincettes puisqu'à cette époque-là, le Coronavirus n’existait pas encore. Nul doute qu’il viendra bouleverser le classement de 2020. Ajoutons également que ces chiffres concernent le secteur du développement et de la recherche dans sa globalité. Ils ne prennent donc pas en compte toutes les sous-disciplines regroupées sous cette appellation générique.

Par exemple, lorsque l’on s’intéresse en particulier aux investissements dans la chimie et le bio pharma, on observe que la Belgique se classe première dans l’Union européenne. Une information relayée par La Libre, il y a quelques jours.