Gibson cherche Gibson. Ou du moins une partie de son histoire. Le célèbre fabricant d'instruments a annoncé être à la recherche de documents - qui contiennent les registres d'expédition de toutes les Gibson solid body fabriquées en 1959 et 1960, dont la légendaire Les Paul Standard 59. L'entreprise est prête à offrir jusqu'à 59.000 dollars aux personnes qui lui permettraient de remettre la main sur les documents.

"J'espère que nous pourrons récupérer ces registres car ils contiennent des informations importantes sur le sommet de notre âge d'or. Il sera intéressant de voir où ils refont surface dans le monde, étant donné que la dernière fois qu'ils ont été vus, c'était dans le Michigan. Bien qu'ils soient de vieux livres poussiéreux pour tout le monde, ces registres font partie de notre histoire, de notre ADN et de notre passé iconique", expliquait le directeur général de la marque, Cesar Gueikian.

Les registres auraient disparu entre 1974 et 1984, lorsque l'entreprise a déménagé de Kalamazoo à Nashville. Plusieurs sources en interne estiment que les documents n'ont jamais fait le voyage jusque dans le Tennessee.

Outre les registres, Gibson espère récupérer des "plans, documents et biens historiques uniques" datant d'avant 1970. Les éléments seront évalués au cas par cas. S'ils sont authentifiés, la rétribution de ces objets historiques pourra être récompensée par "de l'argent liquide, des cartes-cadeaux Gibson, des instruments et des expériences", indique la marque.

Dans l'éventualité où vous trouveriez un document estampillé Gibson et datant de l'époque, n'hésitez pas à contacter l'entreprise, via l'adresse suivante, 59Ledger@gibson.com, avec une description écrite, une photographie ou une vidéo et un numéro de contact.